L'homme commence par aimer l'amour et finit par aimer une femme. La femme commence par aimer un homme et finit par aimer l'amour..........






Un jour ce sera l'instant,
tu seras mains de poussière,
mais avant, mais avant
sème l'amour sur la terre entière,
car c'est ici et maintenant
tu te relèves en silence,
la vie t'a appris la patience
on te dit femme fragile,
tu possèdes la force tranquille
il y a en toi l'amour source,
pur torrent qui ressource
même le coeur lacéré,
tu es capable encore d'aimer
tout en toi y est destiné,
car ton coeur se nourrit d'aimer
jamais tu ne seras résigné,
aimer c'est ta raison d'exister
créatrice du pêché originel,



femme qui se voudrait protectrice
comme une citadelle
en toi tu portes les combats,
des êtres que la vie affligea
tu les relèves sans frontière,
tu es une guerrière
de ton instinct animal,
tu fais rempart d'un bouclier fatal
et de toute ta faiblesse,


tu édifies une invincible forteresse
ton âme est tourmentée
mais le temps t'est compté,
pas le temps de pleurer,
faut semer, faut avancer
le don de soi règne sur tout ton être
car tu vas disparaitre
dans l'invisible tu partiras,



de tes pieds nus à petits pas
mais avant il y a la vie,
et le premier cri
c'est çà ta raison d'être,
il y a urgence il faut renaitre
à l'amour renaître,
de ton ventre qui donne la vie
tout à un commencement, tout à une fin
de tes entrailles, tout tressaille
petite poussière de demain
douce flamme sans fin
FEMME ..........





La vie est souvent bien cruelle et a la fois elle est si belle, alors il faut vivre aujourd'hui pour rendre hommage a cette vie, partir digne comme elle la choisi.  Quand mon départ saura venu, quand pour moi demain ne viendras plus, j'espère laisser derrière moi le souvenir qu'il vous faudras pour aimer la vie comme moi.....





Le bonheur est tellement proche de la folie, mais il est aussi tellement proche de chaque instant qu'il mériterait d'être aborder autrement. Chaque jour, nous nous approchons un peu plus... chacun de nous a livré notre passé sur forme d'empreintes pourtant effacées. 




C'est un long manège fixe autour du quel les gens changent...les paysage évoluent...la nature disparaît petit à petit. Nous ne cessons de tourner,nous voulons découvrir, savoir afin d'appartenir et de pouvoir....Il y a à présent un peu de folie, mais une volonté de liberté s'empare de l'esprit, libre d'imaginer de nouvelles sensations, libre de m'imaginer libre, libre d'écouter de nouveaux sons psychédéliques ou bien de profonds silences....Des silences aussi lourds que des cloches immobiles....Libre...



Libre de se sentir bien vivant juste l'espace d'un instant...de se regarder à l'intérieur de notre esprit,voir ce qu'il y a dedans...juste l'espace d'un instant.  Exigeons l'unique présence de ceux qu'on aime,tous couchés et riants dans les près...sur les grandes herbes sèches en unique cohabitations avec la douceur de l'air et la légèreté des papillons....l'émerveillement plein les yeux.  



Cette chaleur qui emplit nos coeurs, qui nous réchauffe le corps, ce besoin de se sentir bien, se faire partager nos sentiments, d'offrir un peu à chacun, de penser que la compassion est bon pour tous...tous ensemble, tous heureux, profiter de chacun de ces moments...a chaque instant............





Pour avoir le droit d'admirer les erreurs d'un grand homme, il faut savoir les reconnaître, quand le temps les a mises au grand jour.....



Pour jouir de ce bonheur qu'on cherche tant et qu'on trouve si peu, la sagesse vaut mieux que le génie, l'estime que l'admiration, et les douceurs du sentiment que le bruit de la renommée....................



Impossible de vous dire mon âge, il change tout le temps...............



La misère a cela de bon qu'elle supprime la crainte des voleurs.................



Mais le vice n'a point pour mère la science, et la vertu n'est pas fille de l'ignorance..............



Quand la vérité met le poignard à la gorge, il faut baiser sa main blanche, quoique tachée de sang..............



Quand l'avarice se propose un but, elle cesse d'être un vice, elle est le moyen d'une vertu.............


.
La gloire d'un bon avocat consiste à gagner de mauvais procès.............



Le bonheur humain est composé de tant de pièces qu'il en manque toujours..................



Nos vrais ennemis sont en nous-mêmes..................



De quelque superbe distinction que se flattent les hommes,ils ont tous une même origine, et cette origine est petite........




Dans les grandes choses, les hommes se montrent comme il leur convient de se montrer; dans les petites, ils se montrent comme ils sont...................



La calomnie est une guêpe qui vous importune et contre laquelle il ne faut faire aucun mouvement, à moins qu'on ne soit sûr de la tuer, sans quoi elle revient à la charge, plus furieuse que jamais.................




La facilité est le plus beau don de la nature, à la condition qu'on en use jamais.....................



Le vrai bonheur coûte peu; s'il est cher, il n'est pas d'une bonne espèce..................



Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes: Ils peuvent se tromper comme les autres hommes...................




L'incrédulité est quelquefois le vice d'un sot, et la crédulité le défaut d'un homme d'esprit....................




On risque autant à croire trop qu'à croire trop peu............



Tout s'anéantit, tout périt, tout passe; il n'y a que le monde qui reste. Il n'y a que le temps qui dure..........




En général, on ne demande de conseils que pour ne pas les suivre ou, si on les a suivis, reprocher à quelqu'un de les avoir donnés....



L'homme naît sans dents, sans cheveux et sans illusions, et il meurt de même, sans cheveux, sans dents et sans illusions......




Voulez-vous compter vos amis? Empruntez-leur de l'argent..................





La seule vraie science est la connaissance des faits..................



Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois...................



Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait..............



Le vrai moyen de gagner beaucoup est de ne vouloir jamais trop gagner et de savoir perdre à propos...............



La grandeur est comme certains verres qui grossissent tous les objets.....................



L'homme digne d'être écouté est celui qui ne se sert de la parole que pour la pensée, et de la pensée que pour dire la vérité et la vertu.......



L'avenir est ce qu'il y a de pire dans le présent..............



On fait de la critique quand on ne peut pas faire de l'art, de même qu'on se fait mouchard quand on ne peut pas être soldat................



La manière la plus profonde de sentir quelque chose est d'en souffrir..............









Tout homme qui ne se croit pas du génie n'a pas de talent...



L'histoire est un roman qui a été, le roman est une histoire qui aurait pu être.............



Un auteur doit être dans un livre comme la police dans la ville: partout et nulle part...................



On a souvent honoré du titre de sage ceux qui n'ont eu d'autre mérite que de contredire leurs contemporains......



La gratitude, comme le lait, tourne à l'aigre, si le vase qui la contient n'est pas scrupuleusement propre..............




Savoir ce que tout le monde sait, c'est ne rien savoir...................




Nous sommes tous les deux voisins du ciel, Madame, puisque vous êtes belle, et puisque je suis vieux................



L'égalité entre les hommes est une règle qui ne compte que des exceptions..............




Ne frottez pas une allumette contre l'irascible. C'est lui qui prendrait feu.............



Notre morale? Une houppette pour nous-mêmes, une étrille pour les autres..............



Les amis font toujours plaisir; si ce n'est pas quand ils arrivent, c'est quand ils partent............



La botanique est l'art de dessécher les plantes entre des feuilles de papier buvard et de les injurier en grec et en latin...........




Chaque homme a trois caractères: celui qu'il a, celui qu'il montre, et celui qu'il croit avoir...............




Plus ça change, plus c'est la même chose..................




L'amour qui naît subitement est le plus long à guérir............





L'on n'aime bien qu'une seule fois: c'est la première; les amours qui suivent sont moins involontaires............





Une femme qui n'a qu'un amant croit n'être point coquette; celle qui a plusieurs amants croit n'être que coquette..............





Dans les premières passions les femmes aiment l'amant, et dans les autres elles aiment l'amour............









Pour avoir le droit d'admirer les erreurs d'un grand homme, il faut savoir les reconnaître, quand le temps les a mises au grand jour.......





Pour jouir de ce bonheur qu'on cherche tant et qu'on trouve si peu, la sagesse vaut mieux que le génie, l'estime que l'admiration, et les douceurs du sentiment que le bruit de la renommée...........





On a souvent honoré du titre de sage ceux qui n'ont eu d'autre mérite que de contredire leurs contemporains........





Vos seins sentent la faim et vos fronts la sueur..................





On construit des maisons de fous pour faire croire à ceux qui n'y sont pas enfermés qu'ils ont encore la raison..............





Un bon mariage serait celui d'une femme aveugle avec un mari sourd...................






Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages: que je sais bien ce que je fuis, mais non pas ce que je cherche....................







Les gens qui ont peu d'affaires sont de très grands parleurs: moins on pense, plus on parle..........






J'ai toujours vu que pour réussir dans le monde, il fallait avoir l'air fou et être sage...............







Un homme n'est pas malheureux parce qu'il a de l'ambition, mais parce qu'il en est dévoré.............







Adieu! je crois qu'en cette vie Je ne te reverrai jamais. Dieu passe, il t'appelle et m'oublie; En te perdant je sens que je t'aimais.....





Amour est le grand point, qu'importe la maîtresse? Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse...........?
On ne badine pas avec l'amour..........





Le coeur d'un homme d'État doit être dans sa tête.................






Dans tout ce qu'on entreprend, il faut donner les deux tiers à la raison et l'autre tiers au hasard. Augmentez la première fraction, et vous serez pusillanime. Augmentez la seconde, vous serez téméraire............






L'espérance a fui comme un songe, et mon amour seul m'est resté.........!





Mais non, -ma jeunesse est finie ... Adieu, doux rayon qui m'as lui,- Parfum, jeune fille, harmonie ... Le bonheur passait, -il a fui....!






Puis une dame, à sa haute fenêtre, blonde aux yeux noirs, en ses habits anciens, que, dans une autre existence peut-être, j'ai déjà vue ... et dont je me souviens.......!







Pour faire illusion aux autres, il faut être capable de se faire illusion à soi-même, et c'est un privilège qui n'est donné qu'au fanatisme et au génie, aux fous et aux poètes..............





On a remarqué que de tous les animaux, les femmes, les mouches et les chats sont ceux qui passent le plus de temps à leur toilette........





Paix est trésor qu'on ne peut trop louer. Je hais guerre, point ne la dois priser.........






Le temps a laissé son manteau de vent, de froidure et de pluie, et s'est vêtu de broderie, de soleil luisant, clair et beau............





Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point...............






Car enfin, qu'est-ce que l'homme dans la nature? Un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant, un milieu entre rien et tout.....






Il faut avoir vécu dans cet isoloir qu'on appelle Assemblée nationale, pour concevoir comment les hommes qui ignorent le plus complètement l'état d'un pays sont presque toujours ceux qui le représentent...........







La justice est humaine, tout humaine, rien qu'humaine; c'est lui faire tort que de la rapporter, de près ou de loin, directement ou indirectement à un principe supérieur ou antérieur à l'humanité..............





Le mariage est le sacrement de la Justice, le mystère vivant de l'harmonie universelle, la forme donnée par la nature même à la religion du genre humain................





Les vrais paradis sont les paradis qu'on a perdus..............





L'amour, c'est l'espace et le temps rendus sensibles au coeur................






La bourgeoisie sans le peuple, c'est la tête sans les bras. Le peuple sans la bourgeoisie, c'est la force sans la lumière......





Science sans conscience n'est que ruine de l'âme..............





Mon unique espérance est dans mon désespoir..................





Je meurs si je vous perds, mais je meurs si j'attends...................





Tout est bien sortant des mains de l'auteur des choses; tout dégénère entre les mains de l'homme......







Généralement, les gens qui savent peu parlent beaucoup, et les gens qui savent beaucoup parlent peu........






La vie est pleine de choses qui blessent le coeur..............





Pour juger combien nous importunons en parlant de nous, il faut songer combien les autres nous importunent quand ils parlent d'eux.....





On ne se console pas des chagrins, on s'en distrait........





Le courage consiste à choisir le moindre mal, si affreux qu'il soit encore...............





Je pardonne aux gens de n'être pas de mon avis, je ne leur pardonne pas de n'être pas du leur............





Un ministère qu'on soutient est un ministère qui tombe..................





Oui et non sont les mots les plus courts et les plus faciles à prononcer et ceux qui demandent le plus d'examen..............





Dans la vie il faut savoir compter, mais pas sur les autres...............





Apprends à te connaître: tu t'aimeras moins; et à connaître les autres, tu ne les aimeras plus................





Il faut aimer si l'on veut être aimé...............





Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse..............





Pour la plupart des hommes, se corriger consiste à changer de défauts.............





L'esprit est tout le contraire de l'argent; moins on en a, plus on est satisfait..............





Les rois sont avec leurs ministres comme les cocus avec leurs femmes: ils ne savent jamais ce qui se passe...........





Savoir où l'on veut aller, c'est très bien; mais il faut encore montrer qu'on y va.............






L'argent, jusqu'à ce jour, était le fumier dans lequel poussait l'humanité de demain; l'argent, empoisonneur et destructeur, devenait le ferment de toute végétation sociale, le terreau nécessaire aux grands travaux qui facilitent l'existence..............







Il y a certainement des gens heureux de vivre, dont les jouissances ne ratent pas et qui se gorgent de bonheur et de succès......






Elle volait avec de l'argent plein la poche, elle volait pour voler, comme on aime pour aimer, sous le coup de fouet du désir, dans le détraquement de la névrose...........





No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada

Nota: solo los miembros de este blog pueden publicar comentarios.